22 juillet 2008

8

Chapitre I      Rudy Carmichael travaillait depuis quelques années dans l’agence immobilière Les Lambourdes. Il n’était pas considéré à sa juste valeur, mais il est vrai que la gérante, Virginie Simon,  misandre, ne jurait que par ses employées féminines. Les hommes n‘étant, à ses yeux, que des obsédés ne pensant qu‘au sexe et incapables de faire quoique ce soit de bien. Aussi, réservait-elle à son employé masculin les clients qu’elle jugeait indignes pour ses collègues. Lorsque Praxelle et Alexandre... [Lire la suite]
Posté par Giovanni Petot à 22:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 juillet 2008

9

     Elle ne mentait pas, elle omettait juste de dire qu’il était l’unique vendeur de sexe masculin.      Virginie Simon venait de commettre la plus grande erreur de jugement de sa carrière.     Les Duthillot exposèrent la raison de leur démarche. Ils cherchaient désespérément la demeure de leurs rêves. A la grande joie de Rudy, ils semblaient aisés, ne mettant aucune limite à leur budget.     Durant les semaines qui suivirent, ils visitèrent de nombreuses propriétés, mais... [Lire la suite]
Posté par Giovanni Petot à 23:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 juillet 2008

10

     Rudy Carmichael mentait. Il n’avait nullement besoin de contacter qui que ce soit pour aller à l’Ermitage, son agence ayant les clefs, mais il lui fallait trouver le meilleur moment pour y aller.     Il savait que les rares fois où d’éventuels acheteurs s’étaient rendus dans la propriété, la population du village des fous avait été alertée par quelques témoins de leurs arrivées. L’Ermitage avait beau être en dehors de Pluiederubis, et accessible sans passer par la bourgade, il y avait toujours... [Lire la suite]
Posté par Giovanni Petot à 00:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 juillet 2008

11

** *      Rudy Carmichael avait tout manigancé. A l’agence immobilière, discrètement, il avait substitué le trousseau de clefs de l’Ermitage par le sien. Ainsi, ses collègues ne risqueraient pas de voir un vide. Il ne fallait pas qu’elles se doutent de quelque chose ! Juste le temps de faire un double des clefs de la grille et de la porte d’entrée, et il avait remis les originales à leur place. Une petite dépense qui pouvait lui rapporter gros. De nuit, pour ne pas éveiller les soupçons des fous, il était allé faire... [Lire la suite]
Posté par Giovanni Petot à 08:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 juillet 2008

12

     Ses remords fondirent comme neige au soleil. Et il continua de faire la promotion de la commune. Le couple cria d’admiration en voyant l’Ermitage dans son écrin de verdure, admirèrent la lourde grille en fer forgé, le parc bien entretenu, et les parterres de fleurs multicolores. Nul n’aurait pu se douter que plus personne ne vivait ici depuis huit années déjà. Les équipes d’entretien faisaient un bon travail !      Le ravissement de Praxelle et Alexandre allait crescendo au fur et à mesure qu’ils... [Lire la suite]
Posté par Giovanni Petot à 10:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 juillet 2008

13

** *     Inconscients de ce qui se passait à leurs portes, les habitants de Pluiederubis se pressaient dans la salle des fêtes. Personne ne voulait manquer le coup d’envoi des municipales. On était curieux de savoir s’il y aurait du changement parmi les candidats des différents partis.     En fait, pour tout observateur étranger au village, ces débats politiques auraient semblés pour le moins inutiles : les différents orateurs avançaient leurs programmes, sans vraiment se préoccuper de ce que disaient leurs... [Lire la suite]
Posté par Giovanni Petot à 20:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 juillet 2008

14

     C’est ainsi que Pluiederubis pouvait s’enorgueillir d’être la plus petite localité au monde dotée d’un tramway ! Son financement intégral restait d’ailleurs une énigme. Chose étrange, le tramway  avait pour terminus la mairie et la maison de madame le maire, presque au bout du village, il est vrai. Même si ses électeurs avaient été révoltés par les augmentations d’impôts, ils n’en avaient pas moins revoté pour elle, mais elle avait perdu les élections.     En fait, il y avait de fréquentes... [Lire la suite]
Posté par Giovanni Petot à 22:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 décembre 2009

15

     Afin d’éviter toute querelle sur l’ordre de présentations des candidats, il avait été défini une fois pour toutes : comme on écrit de gauche à droite, on présenterait les candidats de même, les plus à gauche en premier, les plus à droite en dernier.     Le maire sortant, Hildegarde Lamer, ne faillit pas à la tradition.      - Qui sera le candidat ou la candidate du parti de « A Gauche de la Gauche » ?     - Moi ! Bien entendu ? Qui d’autre veux-tu que se soit ? Un de ces... [Lire la suite]
Posté par Giovanni Petot à 22:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]