04 janvier 2010

21

- Encore les bouseux ! Maugréa Virginie Simon, en voyant les Duthillot devant les portes de son agence, le samedi matin. Elle était arrivée une demi-heure plus tôt, entrant par la porte de derrière, et elle les avait vus faire, déjà,  le pied de grue. Qu’ils attendent, pensaient-elle, l’ouverture est à 9 heures, et vous attendrez jusque là, les pèquenauds ! Elle prenait même un malin plaisir de les voir recroquevillés sous leurs parapluies, alors qu’il pleuvait averse. D’où elle était, elle pouvait les voir sans être vue. Elle... [Lire la suite]
Posté par Giovanni Petot à 04:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]